20/05/2012

19 mai 2012 : Oeudeghien : L'enfer porte bien son nom !...

Après la journée au paradis de Jeudi (voir le post précédent), j'avais pris rendez-vous avec l'Enfer des Collines ce samedi !

Je connais cette course puisque c'est ma quatrième participation ! Elle est organisé dans le pays des collines dans un paysage à couper le souffle avec des montées... à couper le souffle ! Spécificité : mi-route, mi-bois ! Pour Ben07 : trail ou pas trail ??? est la question fondamentale Rigolant C'est donc un trail de 23 kms qui peut se faire, si on est en forme, sans devoir marcher un seul mètre ! Ce qui ne facilite en aucun cas la récupération en cours de route et demande une gestion de tous les instants. Ca, c'est la théorie... voyons la pratique...

J'ai marqué cette course depuis longtemps vu que je l'adore ! Je pensais y être bien seul. 2 jours avant, j'apprend que Monique viendra se confronter à l'Enfer. Je suis déjà moins seul. La veille, c'est Seb qui propose de m'accompagner ! Je prend ça comme une réponse à mon post précédent... mais il ne l'avait pas encore lu... alors je ne sais pas...Rigolant Et sur place, on retrouvera Gauthier, Stéphane, Marie-Christine et Louis à vélo !

Comme chaque année, l'arrivée dans le parking et l'odeur typique des cadeaux des vaches qui viennent de le quitter nous signale qu'on est au bon endroit ! Dans la nature, la vraie de vrai ! Sébastien découvre la région, je suis content de lui montrer qu'on a de si beaux paysages de par chez nous Cool. On croise déjà Monique et Louis. J'essaie de la rassurer mais l'arrivée de Noel avec une description des plus exacte de l'Enfer la replonge dans le doute... Seb et moi, on va chercher notre dossard et on revient s'habiller pour transpirer car le soleil est bel et bien là ! Je rouvre le coffre et... ou sont mes chaussures que j'ai mis 2 heures à savoir lesquelles j'allais prendre et que j'avais bien placées dans le hall pour ne pas les oublier ????? Et bien, dans le hall pour ne pas les oublier... J'aurais dû sentir que j'allais galérer toute l'après-midi avec un esprit comme celui-là... Heureusement, j'ai des baskets au pied et Seb a des lacets normaux pour remplacer les lacets élastiques que j'ai. Je vais m'en sortir !! Nous voilà fin prêts et on se place dans le peloton avec Gauthier et Stéphane. Go ! On est bien au milieu du peloton et donc on zig-zague un peu et je perd Seb mais je rejoins Gauthier. On part à 2. On rejoint Steph' et je me dis qu'à ce rythme, je peux tenir un marathon, si c'est plat... à nouveau, j'aurais pu réfléchir un peu et me dire que ce n'est pas tout plat ce qui arrive mais bon... Première montée en macadam, 1 gros kilomètre de plus en plus pentu. Dès l'entame, je laisse partir Gauthier mais j'essaie de le tenir de loin et j'arrive déjà beaucoup trop cuit au-dessus. Cette montée était en plein soleil et on ne l'a pas encore vu beaucoup cette année... J'ai déjà grillé quelques cartouches et on est au 3ème kilomètre... On trouve les bois et les montagnes russes qui vont avec. Je sais que je n'ai quasi aucunes relances et au lieu de prendre ça tranquille, je tente de faire le malin ! qui fait le malin... se fait rattrapper vite fait ! Et Stephane me dépasse avec aisance. Je tente une explication plus ou moins claire comme excuse bidon et je le laisse partir... 6ème kilomètre et je sens que ça va être long... On arrive à l'épingle à cheveux qui annonce la descente. Super, je vais pouvoir faire descendre mes puls !! 1 kilomètre de descente... 5 puls de moins... j'aurai espéré 15... je ne vais pas relancé tout de suite, tout de suite... Là, Seb me rejoint ! Je lui explique que la prochaine montée vaut la première mais est dans les bois et qu'il peut prendre la tête car je suis un peu en récup' (surtout ne pas lui dire que je suis complètement crâmé...). C'est parti ! Bien sûr, vu ma gestion du jour, dans les premiers cent mètres, je reprend la tête et fait le malin... qui fait malin, se retrouve à l'arrière en train d'essayer de suivre péniblement... Seb est sympa et m'attend en se disant quand même que c'est bizarre qu'il ait plus facile que moi dans une montée... Au 11ème, on voit partir ceux de devant à gauche mais il me semble que c'est à droite et effectivement, il y a une flèche "enfer des collines" à droite !!! On crie pour rappeler les autres, sans succès et on se retrouve quasi les premiers !!! On vient de perdre une bonne vingtaine de concurrents sur un malentendu ! Je reste quand même un peu lucide malgré mon état "cuit à point" ! On se marre de se retrouver seuls quasi en tête alors que Seb le fait en endurance et que moi je suis déjà bien entamé... On imagine le podium Langue tirée ! Bon, c'est pas le tout mais on est qu'à la moitié et le soleil est toujours là et on est sorti des bois ! Ca ne va pas arranger mes affaires ! Descentes un peu techniques et retour sur macadam. Seb m'aide pendant encore 3 kilomètres et quand vient le célèbre 15ème kilomètres qui est mortel pour ceux qui gèrent mal (montée en macadam sous le soleil qui m'avait déjà fait souffrir à ma première participation...) je lui dit que mon moral est parti bien loin et qu'il peut y aller. Il prend le large et je me retrouve seul à me battre contre les éléments... Je n'ai plus rien, ni jus, ni envie... Ca devient le vrai enfer sous ce soleil... Tournant à gauche vers la montée suivante, je la connais et je n'ai vraiment pas envie de m'y lancer ! Je commence à marcher. Un petit groupe me dépasse et je continue à mon train de sénateur quand soudain, un mirage au loin, une tente Aquarius !!! Je divague, c'est sûr. J'avance prudemment et je constate que c'est bien réel !! Un verre d'eau, une bouteille d'Aquarius et je m'assois sur le banc qui semble être là pour moi ! Je vais recharger les batteries avant de repartir ! Quelques minutes d'arrêt et me voilà reparti ! Je sais que j'ai encore les escaliers du 18ème à faire donc je repars calmement. Je me fait de plus en plus dépasser mais je m'en fous un peu... A la vue des escaliers, je tente de reprendre le dessus et je m'y lance tête baissée en me rappelant mon attaque d'il y a 2 ans. J'y avais dépassé 5 types !!! Là, je fais 100 mètres et je cale lamentablement... Je passe devant le photographe en disant : "Dire qu'il y a 2 ans, j'attaquais ici !" et il me répond : "oui, je me souviens !". Oups ! Ca me rebooste et je me lance dans la descente finale comme un dératé en dépassant tout ce qui bouge ! J'arrive sous les applaudissements de Damien, organisateur de la course d'Anvaing la semaine prochaine ! (on ne va pas faire uniquement la pub des foulées de l'ETE quand même Rigolant) et content d'avoir tenu jusqu'au bout ! Il est temps d'en boire une ! Avec Seb et Stéphane qui a fini par faire +/- 3 kilomètres de plus avec Gauthier et les autres qui ont bifurqués à gauche... Monique et Marie-Christine finiront aussi leur enfer avec le sourire aux lèvres ! Encore une fois, tout le monde est conquis par la bauté du paysage même quand on souffre !

Seb m'a prouvé que, maintenant, il savait faire une course en endurance et gérer ses efforts et en plus il commence à boire des bières  !!! Il va finir par être un bon coureur, vous allez voir Clin d'œil ! 

Il ne nous restait plus qu'à rentrer chez nous et prouver encore une fois que les hommes ont parfois la tête en l'air... Seb reviendra chercher ses chaussures à la maison une demi-heure après l'avoir déposé chez Audrey... Chacun son tour !

Vivement l'an prochain que j'ailles me venger de cet enfer !

Regardez l'évolution de la tête du Bob orange au fur et à mesure des kilomètres...

011_enfer.jpg

044_enfer.jpg

075_enfer.jpg

077_enfer.jpg

087_enfer.jpg

092_enfer.jpg

155_enfer.jpg

160_enfer.jpg

162_enfer.jpg

164_enfer.jpg

215_enfer.jpg

221_enfer.jpg

226_enfer.jpg

Voyez la différence entre Seb et moi... Je n'avais même pas vu le photographe...

227_enfer.jpg

 

321_enfer.jpg

333_enfer.jpg

462_enfer.jpg

468_enfer.jpg

666_enfer.jpg

672_enfer.jpg


Commentaires

Merci de m'avoir parlé de cette course.. c'était vraiment génial, par contre respecter les 160 puls n'est pas toujours évident sur ce parcours, mais j'ai réussi à le faire.. je suis content de moi..

Écrit par : seb | 20/05/2012

Yes, j'ai le sourire sur toutes les photos

Écrit par : seb | 20/05/2012

Les commentaires sont fermés.