14/08/2012

11/08/12 : Thieusies : presque plus chaud que Nouméa…

… Mais sans l’eau turquoise…

DSCN3526.JPG

DSCN3524.JPG

DSCN3568.JPG

DSCN3579.JPG

Etant revenu dans notre beau pays avec le soleil de Nouvelle-Calédonie, tous les joggeurs du jour allaient pouvoir en profiter ! J’étais bien content de retrouver les habitués du Club après mes vacances pareil à eux mêmes. Il est donc facile de reconnaitre l’E.T.E. sur la ligne de départ : On est les seuls à rester au soleil pour bronzer à la place de se mettre à l’ombre pour conserver un peu d’énergie pour la course… De mon côté, je commence à réengranger de l’endurance donc pas de stress mais E.T., lui, vient de perdre son Papa et donc j’ai pris un petit brassard noir à mettre autour de son sac. Je rencontre Papy E.T. et lui annonce la triste nouvelle aussi. Je ne suis pas sûr que l’air de l’autre côté de la planète m’a permis de devenir plus sérieux…

Pendant que Vincent se donne sur la petite distance, tous les autres etéistes vont se préparer pour la grande distance. Enfin, tous… sauf Pat qui essaye de tenir debout après une nuit digne de… lui ! et sauf Mick qui doit se remettre un peu aussi de sa semaine. Pour les autres, c’est bien au chaud dans le peloton !

Et c’est parti ! Je laisse Julie, Cath, Alain et le Coach pour prendre mon rythme endurance. Jonathan était à côté de moi mais je l’ai perdu… Je remonte donc tranquillement le peloton. Au 3ème kilomètre, j’aperçois au loin Bernard et Jimmy et je pousse un peu pour les rejoindre. J’attend le premier ravito avec eux et après avoir bien bu je me lance dans mon premier intervalle qui correspond à la première difficulté (comme si ce n’était pas prévu ;-)) 1 km à fond les ballons à dépasser dans un sentier de terre dans les bois ! Bonheur ! Arrivé en haut, retour à de l’endurance en attendant le 2ème ravito. Et mon 2ème intervalle sera fait juste après dans la 2ème difficulté du jour (tiens, bizarre ;-)). J’arrive donc au 3ème ravito ajouté par une organisation sans faille avec mon programme terminé. Vincent qui remonte le peloton en sens inverse après sa course arrive justement et on commence à parler au ravito en regardant passer les joggeurs. La bénévole se demande pourquoi je ne continue pas à courir… J’espère pouvoir finir accompagné et donc j’attend Bernard et Jimmy mais c’est Jonathan qui arrive ! Je pars avec lui en pensant qu’il est aussi en endurance… et bien non, il est à son rythme marathon et j’aurai donc droit à un 3ème intervalle gratuit offert par la maison ! Je repars donc pour faire mon décrassage et je vais rechercher le trio Julie, Cath, Albert qui ne se débrouille pas si mal vu l’état des troupes au départ.

Bon, il est temps de se réhydrater avec toute cette chaleur et c’est après une très chouette rencontre inattendue qu’on se retrouva pour fêter cette belle journée avec David en plus qui est arrivé à vélo mais un peu tard pour le départ ;-) !

Commentaires

Bon retour parmi nous et je vois que tu n'a pas perdu ton humour...

Écrit par : Rohnny | 17/08/2012

Les commentaires sont fermés.