21/01/2013

19-20/01/13 : Un week-end qui porte bien son nom...

Givrés, vous avez dit givrés ???

DSC07581.JPG

Difficile de résumer un week-end comme celui-ci. Quand je commence le samedi à 10 heures et que je fini le dimanche à 19 heures avec des moments à l'opposé les uns des autres tout en étant tous magnifiques, que dire ??? Peut-être juste se taire et profiter du moment présent... ou alors le partager pour qu'il continue encore et encore !

Donc samedi, 20 membres de l'ETE assez fous pour braver le froid sont partis du Nautisport pour se retrouver à Neder-over-Hembeek (après 3 ans, j'arrive à l'écrire!!!) pour les désormais célèbres relais givrés ! Et cette année, ils porteront bien leur nom ! On commence à connaitre l'organisation et on a nos habitudes. Arrivée bien tôt pour réserver une table dans le chapiteau. Repas frugal avec notre pic-nic ou les sandwichs de l'organisation. Et préparation de l'attente et de la course. J'en profites cette année pour aller dire bonjour à un collègue qui est dans l'organisation et qui nous supportera à chaque passage devant son brasero. Petit à petit l'ambiance monte, il faut dire qu'on a pris tout ce que l'ETE peut faire de plus barge... avec une équipe qui a préparé son chant de guerre, une avec E.T. dans le dos et un énorme chapeau orange... on est prêt à passer discrets...

DSC07561.JPG

DSC07597.JPG


C'est déjà l'heure du départ pour les dames (je présumes que je ne dois pas réexpliquer le déroulement de la journée, de toute façon, c'est totalement incompréhensible sans l'avoir vu...). Les autres sont encore tout motivés à rester dehors pour attendre les relais. Le départ est donné et après 5 minutes dans le vent... la motivation descend déjà d'un cran... et après le premier passage des dames la plus grosse partie de la troupe se retrouve dans le chapiteau ! C'est alors que les cerveaux vont fumer pour savoir quand il faut ressortir pour ne pas rater le relais ! Ceux qui courent ont bien du mal. La neige vient rendre le terrain impraticable. Quelle débauche d'énergie pour une vitesse à la limite du lamentable... et comme chaque année la montée finale qui ne l'ai pas toujours (c'est expliqué dans les explications que je n'ai pas donné...) est inhumaine ! On s'en sort donc du mieux qu'on peut. L'ambiance est toujours spéciale et ça reste un grand moment de course ! Une fois les 4 équipes arrivées, on peut profiter du bar et même, pour certains, de la cuisine ! Et bien pour un coup d'essai pour ma part, j'ai adoré l'après course ! Calme, serein et complètement déjanté ! A refaire au plus vite ! En plus, nous avons vu pour la première fois l'arrivée du dernier groupe dans le chapiteau... et bien ça vaut son pesant d'or !!!!! Incroyable ! A vivre une fois dans sa vie !

Je vous mets quelques photos au hasard...

DSC07585.JPG

DSC07588.JPG

428181_128798967286939_720531057_n.jpg

DSC07599.JPG

DSC07619.JPG

IMG_5793.jpg

et évidemment à force de se faire remarquer voilà ou on arrive...

Sans titre.jpg


Bon, c'est pas le tout, on s'est bien amusé mais je me suis inscrit sur le jogging du trèfle à 4 feuilles le lendemain... Bonne idée le jour de mon inscription mais déjà beaucoup plus risquée à cette heure tardive du samedi avec l'après course et la neige qui n'attend que mon réveil pour tomber... mais je peux m'arrêter quand je veux alors ça va... bien sûr... et voici encore une course qu'il faut expliquer avant de pouvoir en parler... l'idée est la suivante : on part de Olne, petit village près de Herf' ou Soiron, au choix et on fait une boucle de 12 kms pour revenir à Olne d’où on repart, si on veut, pour une deuxième boucle différente de 11 kms qui nous mène à Olne ou on peut , au choix, s'arrêter ou repartir pour une 3ème boucle de 10 kms qui fini, oh surprise, à Olne ou finalement on peut, mais sans obligation, repartir pour une 4ème boucle encore différente de 9 kms qui fini, je vous le donne en mille à Olne !!! Et là on s'arrête car il ne faut quand même pas déconner... Si on est un peu dans le milieu de la course, on remarquera assez vite que le total fait... 42kms195m (quasi exact sur le garmin!) Vous avez tout compris alors je continue l'histoire de mon weekend.

185397_10200300357653624_1982056164_n.jpg

J'étais déjà beaucoup moins nombreux au départ le dimanche matin à 6.30... sous la neige... dans le noir... à -5°C... Je sais que je saurai pas faire cette course souvent car normalement elle tombe le jour de notre marche Adeps sauf cette année... donc il faut bien que j'y aille (non?). J'ai pris une heure de marge pour pouvoir prendre le temps sur le trajet et j'ai bien fait ! Pas trop de problème sur la route mais la vitesse est bien réduite quand même. Ma plus grande crainte était les petites routes jusqu'à Olne mais là-bas, ils ont l'habitude alors tout est bien dégagé et donc pas de soucis et je me retrouve sur un petit parking à côté de la salle. Je vais vite me rendre compte que je suis sur le parking de l'organisation et que tous les autres joggeurs viennent de l'autre côté... mais bon, je suis mieux placé ;-).

Je prend mon dossard avec mes 5 couches au-dessus et mes 2 collants en-dessous... J'y crois à mort !! Les conversations sont toutes du style : «  je voulais faire les 4 boucles mais je pense que 2 se sera bien... ». Je n'ai aucune idée du parcours qui m'attend. Et je commence à finir ma nuit debout pour oublier l'idée ridicule d'être là. C'est là que krodesh du forum me réveille ! Je ne suis pas le seul fou ! Il tente de m'expliquer que le parcours n'est pas si facile que ça mais je ne suis pas assez réveillé pour le comprendre... Il part se préparer. Je sors pour prendre la température qui avait déjà été volée depuis longtemps... et je croise DoudouLove... Les 3 plus fêlés du forum sont là, dois-je être rassuré ??? Pas le temps de répondre que je suis sur la ligne de départ et c'est parti après le discours inaudible de l'organisateur !

Je dis aurevoir à Doudoulove et je rejoins Krodesh. Je prend un petit rythme tranquille et découvre à nouveau ses paysages magnifiques mais cette fois sous la neige ! Quel plaisir ! Première descente et je ralentis. Krodesh me dépasse et je lui glisse : « on va essayer de faire plus qu'un quart de boucle... » donc concentration ! Comment ai-je pu douter que j'allais monter et descendre pendant tout le trajet après les lucioles, le semi de Herf', le semi de Soumagne et les 4 cîmes ??? Je pensais réellement qu'ils allaient trouver les seules routes plates que j'avais su éviter les autres fois ???? et bien non... et c'est parti pour une montée dans les bois suivie d'une descente et d'une montée dans un champ etc... tout ça dans un décor idyllique vêtu d'un blanc manteau pur puisque personne ne vient jusque là pour le souiller. Que c'est beau, mildjap, que c'est beau !

Dès le 5ème kilomètre, une question lancinante tourne dans le cerveau des joggeurs... bon, et alors, combien de boucles, gamin ? J'avais dit au moins 2... Au 8ème kilomètre, c'était déjà mal barré ! Une petite douleur au talon droit. J'avais vu un mini trou dans ma chaussette au matin mais rien de grave et là, il faut bien le constater, c'est pas la joie ! Un point rouge sur la chaussette et un peu aussi sur ma baskette ! M*$^ù$ ! On va toujours aller jusqu'à Olne... je continue à profiter mais je réfléchis. Une seule boucle... tous ses kilomètres en voiture pour ça... Non ! Je choisi le couloir pour continuer et je m'arrête au stand ! Ma voiture est sur le trajet et j'ajoute une chaussette en plus à droite en priant que ça marche ! Je profites pour y déposer ma gourde que j'avais emportée mais qui ne sert à rien vu les ravitos suffisants avec de l'eau bien tiède ! Et bien heureusement que c'est en boucle car ça va tout de suite mieux !

Au milieu de la 2ème boucle, je retrouve Krodesh qui m'a dépassé pendant mon pit-stop. Je passe devant mais pas de beaucoup, on se retrouvera aux deux passages par Olne suivants. Je commence à voir toujours les mêmes têtes, on se mélange tout le temps mais ce sont toujours les mêmes et c'est assez rigolo. Ils reçoivent des surnoms au fur et à mesure de la course et donc me voilà avec un Marc (nom d'emprunt), un Wavrien, un Homard (nom d'emprunt), les 2 « V4 » qui se suivent depuis le début, celui qui veut gagné mais qui à bien du mal,... Dieu sait quel est mon surnom avec mon bob orange gelé, E.T. sur mon dos et le devant de ma veste avec une grande plaque de givre du bas jusqu'au dessus des poches... je n'ose imaginer...

Bon, comme je ne sens plus rien au talon, je pars pour la 3ème boucle qui s'avèrera bien plus corsée que les 2 premières ! Une montée de 6 kilomètres !!! Je la ferai avec le Wavrien en profitant du paysage. Tant qu'on court, on ne doit pas prendre la voiture, c'est toujours ça de gagné... J'arrive au bout de la 3ème boucle et là, le choix est dur... Je suis bien émoussé mais je sais que je ne reviendrai pas de si tôt et que je préfère encore la neige du jour que la boue des autres années... Le choix se fera grâce à celui qui accompagne Krodesh qui vient d'arriver. Krodesh arrête comme il me l'avait dit au début. Son compagnon va vers l'organisateur et demande le temps limite... pas de réponse ! Il se retourne et dit : « je vais quand même pas partir sans le T-Shirt ! » et je comprend qu'il n'est accordé qu'à ceux qui ont fait les 4 feuilles ! Ok, 1 point pour la 4ème boucle... Je demande à Krodesh : « elle est dure la 4ème ? » - « Je ne sais pas, je ne l'ai jamais faite... » Oups, un point en moins... s'il ne l'a jamais faite c'est que c'est sans doute une bête idée... Et à nouveau son compagnon se retourne vers moi et dit : ma seule peur c'est de me perdre alors, je te suis ! (je sais, pour ceux qui me connaisse, ça peut faire sourire...) et nous voilà parti pour aller chercher le T-Shirt du jour !

Et bien, la dernière boucle avec du verglas est complètement folle !!! Les descentes nombreuses sur macadam qui doivent être sympathiques en temps de pluie deviennent des patinoires sur lesquelles je ne suis pas à l'aise du tout mais alors pas du tout... et mon compagnon va vite devoir se débrouiller tout seul pour ne pas se perdre... car je ralentis un max ! Sur les 4 derniers kilomètres, on se retrouve à une dizaine, quasi tout ceux à qui j'ai donné un surnom... On se suit donc en fait depuis le début et là on se retrouve au bout d'un champ à longer une église et en arrivant au bout je reconnais la salle de Soiron ou j'ai mangé mes pâtes après les lucioles... et j'espère que les 3 derniers kilomètres seront plats...

On marche en relais. Je me fais passer par les 2 « V4 » pendant que je marche et sur l'asphalte je relance à fond pour les dépasser 300 mètres plus loin pour qu'ils me repassent juste après... Celui qui veut gagner se tape sur les cuisses pour se relancer et ça marche... 500 mètres... Marc de son côté ne fait qu'alterner la marche et la course depuis la deuxième boucle et continue sa tactique qui s'avère pas mauvaise au fond... De mon côté, je suis vide et je ne veux pas forcer pour rien donc je marche tranquillement en profitant et je vois enfin la terrible montée des lucioles en plein jour au loin mais on ne la prendra pas aujourd'hui ! Je prend une compotine, une galette et je laisse partir le peloton perdu dans mes pensées.

Un nouvel arrivant me réveille et m'encourage et me dépasse en trottinant. Je le vois s'arrêter et je repars pour le rattraper ! Je le passe en disant : «  c'est le sprint final » on est à du 8 à l'heure à tout péter ! Il va presque plus vite en marchant mais il relance et on trottine ensemble. Il connait le NAC et Born tot run. Encore 2 périodes de marche sur le dernier kilomètre, on voit le peloton au loin et on a l'air vraiment pitoyables... plus un n'arrive à courir normalement, on est tous à la limite mais sans énervement, on arrive tranquille avec le sourire content de l'effort fourni et du milieu traversé et surtout contents de gagner le Tshirt ! Je ne m'éterniserai pas pour arriver à Enghien avant la nuit ! Juste me changer et c'est reparti pour le retour. Et bien tout est dégagé jusqu'au Hainaut... l'A8 n'a pas eu droit à un chasse neige et sans doute pas non plus à du sel et la route principale d'Enghien surement pas !!! Il y a encore 10 centimètres de neige dessus ! C'est donc très lentement que je fais les 2 derniers kilomètres pour me retrouver au chaud heureux du weekend passé !

Finalement, c'était une bonne idée ce trèfle à 4 feuilles !

Commentaires

Toujours aussi sympa ces mises en scène de ET!

Écrit par : Chacal | 22/01/2013

Si un jour on te propose une course "marguerite " ni va pas...il y aura bien trop de pétales et si il y a un tshirt à la clé...!

Écrit par : Mamy | 22/01/2013

Les commentaires sont fermés.