08/08/2013

02/08/13 : Silly : L’incontournable !

523998_10201628197968802_1153133115_n.jpg


Voilà enfin la course inexplicable de l’année ! Depuis que je suis à Enghien, je ne l’ai raté qu’une fois et uniquement parce que j’aurais dû faire +/- 18500 kms pour arriver au départ… Cette course est vraiment spéciale. Elle n’est pas roulante, ce n’est pas la plus grande organisation au monde (ni dans les environs d’ailleurs), on y gagne pas grand-chose, le peloton n’est pas très fourni, on y court souvent seul mais elle a quelque chose de magique qui la rend unique. Déjà, elle se déroule le vendredi soir, ce que plus personne ne fait depuis bien longtemps… et c’est bien dommage ! Ensuite, elle attire de nombreux etéistes et c’est donc toujours une belle occassion de se retrouver en nombre. Le parcours est magnifique dans le bois et la campagne de Silly. Cette année, on a même eu droit à un changement de parcours pour éviter la traversée de la brocante qui devient assez importante.

C’est donc pas très motivés mais contents d’être là que les etéistes arrivent au compte goutte. Comme à chaque fois, on passe plus de temps à dire bonjour qu’à s’inscrire ! La chaleur est avec nous cette année mais c’est déjà plus raisonnable que dans l’après-midi. Les joggeurs finissent par parcourir la brocante à la recherhe de la ligne de départ… On décide entre nous que ce sera au bout de la brocante que la course commencera. Les organisateurs nous rejoignent donc là-bas après 5 minutes d’attente. Le peloton ne s’inquiète pas et on discute calmement le coup en attendant. Finalement, on est lâché par un « Bon, Go, alors… » de l’organisateur. C’est parti ! Je prend un rythme au hasard et je rejoins Jimmy puis Jonathan. Je continue mon effort jusqu’au dessus de la première montée. Je suis assez content de courir un peu rapidement et donc je ne me soucie pas des kilomètres futurs ou je risque d’avoir bien du mal avec un tel départ… Je m’attends au ravito habituel à l’entrée du bois mais avec l’ajout d’un 5 kms qui est fort joli d’ailleurs, le ravito s’est déplacé de 500m pour être commun aux 3 distances ! Et bien, je vais commencer à gérer un peu ma course alors… Dès le premier ravito, je m’arrête, bois bien et m’arrose encore en plus. Et je continue ! On est déjà plus que 3 à se voir et donc je profites du paysage et du dénivelé de la course. Un peu avant la séparation des 10 et des 20 c’est Fred qui me rejoint et il est aussi cuit que moi mais il fait les 10… On se sépare donc en s’encourageant et je prend la nouvelle partie du parcours. Très sympa mais ça n’ajoute pas beaucoup de plat… Par contre, je trouve que ça améliore encore le parcours !!! Je ferai le deuxième tour seul en gérant la chaleur comme je peux et en surveillant mon tibia droit qui se dit que ça fait longtemps qu’il n’a plus fait une telle distance. J’aurai bien tenté un sprint final mais la boucle finale surprise rajoutée à 200m de l’arrivée m’en a disuadé ! encore un changement qui améliore ce tracé ! J’en fini donc 5ème content d’avoir pu participer à cette course malgré mon état « d’il y a un mois »… Par contre, je vais continuer un peu à me la couler douce car la première partie de l’année est encore dans les jambes !

Une fois récupéré tous les etéistes même ceux qui ont ajoutés quelques kilomètres au trajet de départ, ont pu profiter de l’ambiance et de la soirée de village ! Une bonne réhydratation et un bon retour au calme sur la piste !

 

Quelle joie !

Les commentaires sont fermés.