03/05/2015

03/05/2014 : Dublin : Wings for Life : Mais pourquoi Dublin, Mildjou ????????...

… Parce que c’est joli !!!! (En tout cas, pas parce que c’est plat…)

11161709_424145184423694_727419182593161821_o.jpg

Début d’année, après mon choix de Vienne comme marathon, la Wings se rappelle à notre bon souvenir… On pourrait aller à Ypres, en effet… et soudain, Joëlle pose la question tant attendue… « Mais pourquoi on irait à Ypres ?... » En effet, cette course existe partout dans le monde alors !!! On commence à regarder les autres destinations et après avoir écarté Zadar et Vérone pour cause de dénivelés trop important. Dublin est donc choisi car U2 ! (en voilà une bonne raison !) et le dénivelé n’est pas sur le site… Et hop, c’est parti !

Le concept est terrible et amène une foule de conséquences plus drôle les unes que les autres :

Le concept : On part tous en ensemble dans 35 pays différents et après une demi-heure une voiture est lancée à vitesse fixe derrière tous les pelotons. Le but courir le plus longtemps avant de se faire rattraper. La voiture accélère par palier en fonction des kilomètres.

Quelques conséquences :

Plus tu vas vite, plus tu cours…

Les premiers à passer la ligne d’arrivée sont… les derniers !

Pour une fois, ce sont les derniers qui doivent attendre les premiers pour avoir les résultats !

Le sprint final peut se faire à des milliers de kilomètres d’écart…

Bon, et donc, nous voilà parti à Dublin, Joëlle avec son marathon d’Anvers dans les jambes et moi en mode, je tente le tout pour le tout ! 2 semaines avant, je programme l’arrivée et les heures avant le départ. Taxi, DART (leur RER), hôtel, resto… pour calmer mon stress. L’arrivée sera un peu au timing vu l’arrivée prévue à 16h40 de l’avion et effective à 17h10… et la fermeture de la remise des dossards à 19h00 de l’autre côté de Dublin… On arrivera à tout faire sous la pluie grâce à un taximan pur jus et on a pu découvrir le DART pour revenir. Hôtel, resto et on peut aller se reposer !

Vu le départ à midi, on peut se lever tranquille malgré l’envie de faire un petit marathon de la part d’un des belligérants… Le déjeuner n’est pas faulichon (rien à voir avec le forum ;-) ) mais heureusement, des pâtes maison avaient été emportées ! Me voilà donc fin prêt ! Ben, oui, Joëlle est en mode Gatosport (ce n’est pas la même culture..) et donc attend la dernière heure pour manger !

Le DART nous amène à l’endroit de départ où je me rends bien compte que je suis le seul ou quasi en mode marathon sur les 2000 coureurs du jour… On a bien fait d’aller chercher nos dossards la veille car on était tout seuls et ce matin, ce n’est plus tout à fait le cas ! C’est la file ! La pluie s’est arrêtée malgré les prévisions et il semblerait qu’on risque de bronzer ! Une photo officielle, la remise de nos sacs, l’essayage des dixi Irlandaises et nous voilà prêts pour… ben… on ne sait pas combien de kilomètres !!!! On se propose que Joëlle fasse la moitié de ma distance !!! Ce qui n’est évidemment vérifiable qu’à la fin et donc totalement ingérable ! Cool !

A la tête du peloton on essaye de reconnaitre les têtes de séries… On est devant pour être sur toutes les photos et c’est parti !!

11169753_424192161085663_6177093082762858225_o.jpg

 

Mon but, à 2 minutes du départ, que je peux maintenant dévoiler… 166 puls par minute pour 4min20s/km pour tenter de passer le marathon « à l’aise » et voir jusqu’où je peux aller… J’ai mon appareil photo au cas où j’arrive aux 50 kms pour une photo souvenir !

Après 2 kms… ce but est déjà à la poubelle !!!! Je dois admettre le profil ne m’aide pas ! Ca ne fait que monter !! Je me dis que Joëlle doit me haïr ! (ce qui fût le cas ;-) ) et de mon côté je laisse mes puls vivrent leurs vies comme bon leurs semblent… Le décor est par contre fabuleux avec ce temps dégagé ! d’un côté la mer avec île à châteaux et de l’autre des collines toutes vertes et grises. Je commence à profiter en me disant que vu la tête de mes puls, je n’irai pas bien loin surtout que les montées se succèdent à un beau rythme ! Sans m’en rendre compte, je vais prendre la seule tactique valable sur ce genre de circuit ! la tactique trail, vitesse aux sensations, arrêts au ravitos et je décide de courir jusque quand la voiture arrive quelque soit les sensations et la vitesse. Je me retrouve donc à la vitesse apprise pour la journée sans réfléchir et donc je ne m’en sors pas si mal ! Je commence à dépasser les concurrents devant un par un ! En me demandant jusqu’où je vais tenir sur ces collines infinisables ! 25ème, je suis déjà bien cuit mais je continue comme prévu, 30ème, je dépasse 2 concurrents ! Je continue donc ! 35ème, c’est la première dame qui arrive devant moi !!! et la voiture qui prévient que la catchcar est à 2 minutes !!! Ca ne donne pas de notion de ce qui peut nous rester puisqu’on ne connait pas la différence de vitesse mais ça booste ! Enfin, je continue à la même vitesse… Je suis complètement mort et je n’attends plus que cette foutue voiture pour pouvoir m’arrêter !!! La première dame est un peu plus motivée et elle me permet de rejoindre un autre concurrent encore devant ! J’arriverai jusqu’à 200 mètres du panneau du 39ème km où je pique un sprint en levant les bras au passage de la voiture et je m’écroule presque !!! Heureux ! Je n’ai pas été jusqu’au marathon mais avec le parcours je peux franchement être fier de moi !!! Je refuse le premier bus car je ne suis pas sûr de ne pas être malade si je ne reprends pas mes esprits. Je goûte ma première gorgée de Red Bull… et je ne tente pas la deuxième… une dame de l’organisation me propose à moi et un autre concurrent de monter dans sa Ford Ka 3 portes… on a refusé en disant que rentrer… peut-être mais en sortir on y arrivera pas ! 5 minutes après, un bus est là. Il est plein de concurrents qui se sont arrêtés avant nous et on rentre donc à 2 pour remplir les 2 dernières places libres au fond. La traversée du car avec tous les regards admiratifs des autres concurrents fût un moment magique !!! Et oui ! Je suis un athlète !!! ;-) Bon après , je me suis assis et j’ai tenté de ne pas être malade dans le bus… Et quand on met presque une heure à revenir au départ alors qu’on a mis 3 heures dans l’autre sens à pied… et bien on se dit qu’on est vraiment con !!!!!

Mon chrono s’est arrêté à 2h59… moi quand je décide de faire un marathon à fond, je le fais toujours sous les 3 heures !!!! :D Quoi ? ce n’est pas un marathon ???

Joëlle a fait un peu plus de 20 kms… elle a gagnée !!! Elle a fait plus que la moitié de ma distance !

On a quand même bien ri !! (surtout moi ;-) )

Je pense qu’on risque retenter la chose… mais en attendant on va un peu profiter de Dublin !!!!!!!

IMG_2103.JPG

 

 

Commentaires

Super blog, moi qui suis adepte de course à pied et grand sportif, c'est une super idée d'aller faire un petit marathon à Dublin!

Écrit par : Jay Pi | 06/05/2015

Les commentaires sont fermés.