02/01/2014

2013 : ou je retrouve de bonnes raisons de courir...

2013_4.jpg

Merci à vous tous ! (au risque de me répéter...)

Et voilà, 2013 tire sa révérence sur une année riche en progression... de mon état d'esprit !

J'ai commencé cette année avec Le tour du golfe du Morbihan en tête. Je recherchais encore à me prouver dieu sait quoi. Les 3 premiers mois, je les ai passé dans ma préparation marathon, concentré et solitaire. Lorsque j'ai passé la ligne en solo à Cheverny. Quand j'ai fini ce marathon que j'attendais depuis un an et demi, quelque chose à changé mais je n'ai pas su directement quoi. Et à partir de là j'ai commencé à retrouvé les amis ! A Liège pour le télévie, dans le pays de Caux, aux 20 kms de Bruxelles, à Verviers... et quand je me suis retrouvé au milieu du Golfe du Morbihan bien seul... j'ai compris que ce n'était pas ça que je voulais trouver. J'ai rendu mon dossard presqu'avec soulagement !

Il ne restait plus qu'à retrouver le plaisir de courir ailleurs, parmi les autres joggeurs ! Haneffe, Silly, La côte d'Opale, Ath, Bruxelles, Aywaille, Saint-Georges, Namur, Herf'. C'est clair, je ne veux plus courir seul et la performance est bien le cadet de mes soucis ! Même pour un marathon, j'arrive à gérer ma course en fonction de mes envies et de ma volonté de m'amuser ! Quel plaisir !

Je devais encore aller à la Saintélyon. Ca me faisait un peu peur car je l'avais décidé quand j'avais mon esprit "solitaire"... mais j'ai retrouvé tout le monde au milieu des Monts du Lyonnais ! Je ne cours plus seul même au milieu de nulle part ! Quel plaisir ! et je pensais en avoir fini avec 2013...

Et c'est là qu'une nouvelle étape de l'année est arrivée : les rendez-vous des imprévus de l'hiver... Des bonshommes de neige, des mères Noel, des soupers, des restos et même un réveillon... Je ne cours plus, je rencontre des amis !

Dans cet esprit, je ne sais pas très bien ce que 2014 va me réserver... J'avais trouvé un 100 kms mais après réflexion, je l'aurais fait pour mes anciennes mauvaises raisons et donc j'ai sans doute trouvé un marathon de première partie d'année à la place. Ça, je pourrais difficilement m'en passer. Et la 2ème partie sera consacrée à Porto ! Mais pas seul... à 40 !

Je suis étonné par la transformation de mon approche de la course en 2013 et j'espère pouvoir garder l'esprit que j'ai trouvé encore longtemps car je l'apprécie vraiment. Vive 2014 ! 

11/12/2012

2012 : L’année de tous les grands « n’importe quoi »…

Voilà, le souper du Club vient d’avoir lieu et s’est assez bien intégré dans ma stratégie de cette année… Il ne m’en reste que quelques flashs… Non pas que j’ai oublié à cause de l’alcool mais je pense que mon cerveau à éliminé tout ce qu’il ne comprenait pas… et, il faut le dire, à partir d’une certaine heure, il était dur de comprendre ce qu’il se passait autour de nous… Vous n’aurez donc pas plus d’explications que chenille d’anthologie, Gangnam Style, Marie-Louise pour la partie quasi normale et danse de la chenille, chaussures blanches et noires vernies et c’est déjà bien pour la partie d’après… Quand on voit la tête d’ET en début de soirée, on s’imagine nos têtes à la fin…

Robin ET des bosquets

61417_430722453649504_130210875_n.jpg

 

En même temps, j’aurai dû m’en douter dès la première course de l’année, 2012 allait être marquée par le sceau (on peut presque dire le sot…) du Dieu « grand n’importe quoi »… Souvenez-vous, à 3 jours de ma première course à Feluy sur un relais qui semblait bienvenu pour commencer tranquillement l’année, une proposition tombe et voilà comment ça c’est fini…

Les relais Tarés (mais pourquoi ce nom ???)

1355332814.JPG

A partir de là, je ne devais plus rien espérer de normal dans l’année à venir et pour une fois, j’ai vraiment du mal à trier dans mes nombreuses courses de l’année, celles qui doivent être mises en avant. Comment classer l’inclassable ? Comment passer sous silence des moments inoubliables ? Comment remercier à sa juste valeur la communité de coureurs que j’ai croisée durant toute l’année : Ceux qui me permettent de courir et de prendre plaisir à le faire accompagné. Que ce soit l’ÉTÉ, les forumeurs, les amis qui me suivent, les « aussi fous » voir « encore plus fous » que moi que j’ai croisé lors de ses courses…  C’est impossible, le seul moyen qui est complet, c’est que vous relisiez tout le blog depuis le 1er Janvier…

On peut commencer dans les « grand n’importe quoi » par l’arrivée dans le Club de notre nouvelle mascotte qui a déjà bien vu du pays depuis le 9 Juin grâce à quelques membres acharnés…

E.T. La Mascotte

DSC01896.JPG

Je vais quand même sortir un petit résumé en les classant dans 3 ou 4 grandes catégories. Je ne mentionne pas les autres les grands moments de l’année mais rassurez-vous, je ne les oublie pas ;-) :

Les « grands n’importe quoi » pour tout ce qui est autour de la course :

·         Le trail & vie à Chimay :

o    Comment passer plus de temps au bar avec les gens du forum et de l’ETE alors que j’ai déjà passé un bon moment dans la boue des 36 kms du parcours…

·         Le trail de Couvin – Louette Saint Pierre :

o    Comment faire semblant de géré mieux sa course que Ben et finir à chaque fois derrière lui complètement grillé…

  • Couvin

165931_416721048369188_1946518646_n.jpg

·         Le marathon de Nouméa :

o    Comment faire 1 jour et demi d’avion pour faire un marathon avec une raclette, 4 apéros et du jetski la semaine d’avant…

  • Nouméa

394595_10150993190193697_1183462072_n (1).jpg

·         Le triptique Liégeois dont surtout Les 4 cîmes de Herve :

o    Comment courir 33 kms roulants en restant à 10 avec un vélo, un ravitaillement à la bière, un trampoline, un humour de tous les instants et une cheville aux abonnés absents et finir en sprintant dans la dernière montée de la mort…

  • Les 4 cîmes

197108_10200135974908018_630317891_n.jpg

Les « grands n’importe quoi » sérieux et soutenu :

·         Le Marathon d’Antwerpen :

o    Comment repasser sous les 3 heures avec une nouvelle histoire ensoleillée sur marathon …

  • Antwerpen

561966_3754989275328_168486804_n.jpg

·         Les 24 heures d’Ath :

o    Comment… Je n’ai toujours pas compris…

  • Ath

DSC06872.JPG

263809_10151162302524675_1386776217_n.jpg

Les « grands n’importe quoi » avec tentative de passer incognito… :

·         Feluy :

o    C’est pas moi qui ai eu l’idée…

  • Les canards

3443257542.JPG

·         L’ekiden de Charleroi :

o    Je pense que ce n’est pas moi mais mon frère jumeau que je recherche depuis…

  • Les 6 filles lisses à poils (ou pas…)

579861_4008151170573_1976831006_n.jpg

·         Les 20 kms de Bruxelles :

o    Là, par contre… j’y suis peut-être pour quelque chose…

  • Les Urgences

551051_299092136847626_100002405270601_647665_418746915_n.jpg

Et peut-être les « grands n’importe quoi » bonus qui mérite bien leurs noms…

·         Le trail des Bosses :

o    Comment se lancer sur un 45 kms à -8°C et faire les 25 derniers kilomètres avec son tuyau de camelbag gelé…

  • Le Bois de la Houssière

bosses.JPG

·         Le « semi ? »-Marathon de Lyon :

o    Comment prévoir de courir cool 21 kms et finir par faire 15 kms cool, 5 kms à fond les ballons et 12 kms en bonus…

  • Le stade Guerland

486771_4637096247451_1004763429_n.jpg

 

Et maintenant… que faire en 2013 ??? Chaque année je me dis que ce sera impossible de faire pire/mieux que l’année écoulée et pourtant… J’arrive toujours à faire autre chose… J’espère juste pouvoir continuer à rencontrer des gens sur des courses et à prendre plaisir à me dépasser une fois de temps en temps. Rendez-vous au bar !

30/12/2011

Un coup de rétroviseur...

... Avant de réenclencher la première !!!

Grâce aux 2 photos ci-dessous retrouvées sur le net, je vous offre un petit retour sur mon année 2011.

24H-ATH-FIN-003.JPG

24H-ATH-301.JPG

Et oui, vous avez droit à l'équipe des 24h d'Ath presqu'au complet... Axel étant resté sous la pluie ! Et au départ de mon dernier 800m de ce week-end d'anthologie sous la pluie. Quand je vois ça, je me dis que je suis complètement malade... Et malheureusement, le reste du petit coup de rétroviseur ne viendra en rien démentir cette affirmation.

Si on commence par simplement compter mes participations à des courses, les chiffres donnent le vertige : 52 (bientôt 53) courses officielles pour 940 (bientôt 950) kilomètres... Bien sûr, de nombreux kilomètres en course ont été fait à allure modérée mais ça reste impressionnant ! D'ailleurs, c'est un peu trop, je m'en suis bien rendu compte. Je vais essayer d'être plus raisonnable l'an prochain (on peut rêver et les bonnes résolutions sont d'actualité !).

Dans ses 53 courses, il y a eu quelques moments forts, prévus ou non. Je vais essayer de vous donner quelques exemples.

La première surprise de l'année fut Soiron : trail nocturne dans l'optique du projet fou de l'année et qui se révèlera presque plus dur et plus sympa que le but de l'année... Un terrain boueux à souhait, de la technique à foison et un duo qui se découvre pendant quelques mois des objectifs communs. J'y construirais encore un peu plus mon mental et ma capacité à rentrer dans une course quelque soit les conditions. Inoubliable !

La deuxième surprise est un peu en marge de la course : les 25h de spinning... 25h de délires en Club avec une joie immense de l'avoir fait ! D'avoir montré les couleurs du Club pour un but plus qu'honorable. On est prêt à remettre le couvert l'an prochain en espérant que l'alchimie trouvée en 2011 reviendra en 2012 !

Il était temps pour un vrai objectif préparé de longue date : Le marathon d'Annecy ! Encore un moment incroyable de cette année un peu hors du commun. Décor magnifique pour un exploit inattendu et avec un nouveau duo qui se découvre ! 2h56m45s : les nouveaux chiffres à graver sur ma tombe en attendant les suivants ;-). Je découvre que chaque minute gagnée sous les 3 heures doivent être grignotées avec une volonté de fer. Et descendre encore un peu me demandera une quantité d'énergie incroyable mais on essayera encore !

Pour récupérer, je vais chercher ma troisième surprise à Visé avec l'arrivée avec un nouveau duo, un marathonien et un semi-marathonien côte-à-côte. Moment inoubliable encore une fois et une amitié qui se construit dans la douleur. Merci !

Voulant toujours récupérer, je me trouve un nouveau dueliste pour quelques courses : Habay, Martué et Louette Saint Pierre seront faites avec Japy, ami que je ne dois même pas appeler pour qu'il soit là ! Ca me permettra aussi de parfaire ma capacité à gérer la boue et la pluie... Habay restera gravée dans les mémoires des participants de 2011 !

Toujours en mode récupération, c'est en groupe que je me retrouve sur un nouveau défi par surprise ! A 3 jours de l'épreuve, on me propose les 24 heures d'Ath ! J'accepte et je ne le regretterais pas !! Expérience exceptionnelle et bonne préparation à courir de nuit dans un état de fatigue aléatoire. Ca pourrait bien servir en fin d'année...

Il fallait bien que l'erreur arrive... et ce fût fin septembre ou je prend le départ du THF alors que je sens que je ne suis pas en forme. Ma cheville s'en souviendra et je m'en sortirais avec beaucoup de chance ! A se rappeler dans le futur !

Ce contre-temps ne m'empêchera pas de retrouver le duo-marathon à Amsterdam pour encore des moments partagés inoubliables ! Un marathon en duo, quel plaisir ! Et de l'endurance engrangée pour la fin de l'année !

Et enfin, voilà la fin d'année, attendue finalement avec impatience vu tous les moments forts déjà vécus : La Saintélyon !!! Elle restera gravée à côté de ma Bouillonnante 2009 comme la course la plus incroyable et la moins descriptible connue et finie.

Quand je fais le compte, je vois que j'ai changé d'optique dans mon sport favori. Je ne recherche plus l'exploit, le chrono mais les duos et les moments forts. Le plaisir d'être dans un peloton avec des gens qui cherchent la même chose que moi. Je remercie tous les coureurs qui ont été un moment ou un autre à mes côtés sur les courses cette année. C'est pour des gens comme ça que j'adore la course ! Je ne les citerai pas car il y en a beaucoup et ils se reconnaitront. J'ai trop peur d'en oublier... Je vous donne rendez-vous en 2012 pour déconner encore un peu ensemble et boire un verre à notre santé après !

Que 2012 vous amène ce que vous attendez et quelques surprises en prime !!!